Feeds:
Articles
Commentaires

 




Chaque année, la banque Crédit Suisse publie son rapport sur la répartition mondiale de la richesse, lequel fait souvent les manchettes. Ce rapport indique que le 1er percentile des ménages les plus riches détiennent 47% de la richesse mondiale, ce qui en choque plusieurs.

Lire la suite »

Ray Dalio

 

Quand j’étais enfant, mon repas préféré chez McDonald’s (et peut-être même d’entre tous) était les McCroquettes accompagnées d’une délicieuse sauce au miel. Je ne me doutais pas à l’époque que ce n’est que grâce à une innovation des marchés financiers que ce magnifique produit a pu être commercialisé.

Lire la suite »


Le financement de l’éducation supérieure est un sujet qui divise. Est-ce que le gouvernement devrait payer 100% des frais de scolarité de manière à favoriser la mobilité sociale en permettant aux jeunes de familles défavorisées d’avoir de meilleures chances d’atteindre la diplomation? Ou est-ce que le financement devrait être 100% privé puisque les diplômés obtiennent des salaires très supérieurs au reste de la population et que ce sont surtout les enfants des mieux nantis qui atteignent l’éducation supérieure, le financement gouvernemental constitue donc un transfert des pauvres vers les riches?

Lire la suite »

 

Dans les années 1950-60, le transport aérien était un luxe car voyager en avion était très dispendieux. Il y avait beaucoup d’espace pour les jambes et des repas complets servis à toutes les classes, mais aussi beaucoup de sièges vides en raison du prix élevé.

Aux États-Unis, le transport aérien était très règlementé à l’époque. Le Civil Aeronautics Board (CAB) ne permettait qu’à une ou deux compagnies de desservir une route donnée pour limiter la concurrence. Les tarifs étaient aussi fixés par le CAB, qui en est même venu à imposer un moratoire sur l’ajout de nouvelles routes.

L’objectif était de permettre à l’industrie d’être assez rentable pour demeurer en opération sur les routes cruciales et avoir assez d’argent pour entretenir la flotte et assurer la sécurité des passagers.

Lire la suite »

Dans leur livre « Rethinking the Economics of Land and Housing », les auteurs Josh Ryan-Collins, Toby Lloyd et Laurie Macfarlane affirment que la manière dont les économistes traitent les terrains, c’est-à-dire comme un facteur de production similaire au capital, est inappropriée en raison des caractéristiques particulières de ces actifs. Ces caractéristiques font en sorte que les prix guident mal les décisions quant à l’utilisation optimale des terrains, ce qui a des conséquences socio-économiques importantes.

Lire la suite »

 

 

En mai dernier, je me suis rendu à la conférence Bernstein à New York, pour y entendre les PDGs des plus grandes entreprises américaines, tels que Jamie Dimon, PDG de JP Morgan. Durant l’un des lunchs, j’ai pu entendre un excellent discours de Scott Galloway, entrepreneur en série, professeur de marketing au Stern Business School de l’Université de New York et auteur du best-seller « The Four ».

Ce livre traite des quatre géants américains de la technologie que sont Apple, Google, Facebook et Amazon. Ce qu’il ne dit pas dans le livre, mais affirme publiquement est qu’il pense que le gouvernement devrait forcer le démantèlement de ces géants en plusieurs entités, comme ce fut fait pour la Standard Oil au début du 20e siècle. Selon lui, ces firmes ont trop de pouvoir, étouffent la concurrence et leur expansion a résulté d’une faille du marché.

Lire la suite »

Les marchés boursiers ont applaudit la réforme fiscale annoncée par Donald Trump en décembre 2017. Comme je l’avais mentionné dans un billet antérieur, c’était l’aspect du programme Trump sur lequel j’étais le plus positif.

Cependant, la prochaine étape du programme Trump est beaucoup moins réjouissante. Le protectionnisme de Trump a eu tôt fait de tempérer les marchés boursiers mondiaux en 2018. Néanmoins, personne n’aurait dû être surpris car jusqu’à maintenant, contrairement à bien des politiciens, Trump fait exactement ce qu’il avait promis!

Lire la suite »