Feeds:
Articles
Commentaires

“10% Less Democracy”, par Garett Jones, 2020, 248 pages.

Dans ma revue de l’excellent livre « Democracy for Realists », j’expliquais que les attentes envers la démocratie sont beaucoup trop élevées. Le système implique que les électeurs aient des opinions sur les divers enjeux politiques, qu’ils fassent de leur mieux pour se renseigner sur ces enjeux et sur les positions des partis politiques, et qu’ils votent pour le parti politique qui les représentera le mieux de façon à ce que leurs avis influencent la société.

Il n’en est rien. Les gens sont mal renseignés, soutiennent des politiques qui vont à l’encontre de leurs intérêts et votent souvent pour le parti dont l’orientation est inverse à leurs convictions.

Le problème n’est pas juste que les électeurs sont irrationnels, mais aussi qu’ils sont passablement ignorants et fondent leurs convictions politiques sur des anecdotes, des idées reçues et, surtout, sur la vision inculquée par le parti qu’ils supportent (une question souvent plus identitaire que rationnelle).

De nombreuses études ont démontré que la plupart des résidents de pays démocratiques ont peu d’intérêt envers la politique et ne suivent pas les nouvelles d’affaires publiques outre qu’un survol des grands titres. Ils ne connaissent pas les détails même des débats les plus intenses et saillants de l’heure. Ils ne comprennent pas vraiment les positions des partis politiques sur les principaux enjeux et ils votent souvent pour des partis qui ont des positions différentes d’eux sur ces enjeux.

Article connexe : Les attentes irréalistes envers la démocratie.

Dans le livre « 10% Less Democracy », l’économiste Garett Jones aborde le problème d’un autre angle. L’idée centrale du livre est que dans la plupart des pays développés, la démocratie va trop loin. Il est d’opinion que les politiciens élus (et les citoyens qui votent pour eux) devraient être tenus un peu plus éloignés des leviers du pouvoir en faveur de technocrates de carrière. Autrement dit, Jones préfère des bureaucrates indépendants et non-élus et en ce qui concerne les élus, ils souhaite que leur terme soit plus long.

Lire la suite »

Une récente vidéo de Economics Explained tente d’expliquer ce phénomène économique : les pays tropicaux plus chaud sont plus pauvres que les pays tempérés ou plus froids.

Les auteurs mentionnent qu’en terme de PIB par habitant, 1 degré Celsius de température moyenne annuelle équivaut à US$760. Ils indiquent que le R-carré entre les deux variables est de 9%.

Lire la suite »

Je suis récemment tombé sur une vidéo dans laquelle Robert Reich, ancien ministre du travail sous la présidence de Bill Clinton, présente 12 mythes sur l’imposition des riches. Je vous propose ici de discuter de ses arguments. J’avais déjà parlé d’un documentaire de Robert Reich diffusé sur Netflix ici.

Lire la suite »

Suite à la mort affreuse de George Floyd, lors de l’intervention du policier Derek Chauvin en mai 2020 à Minneapolis, des émeutes ont éclaté à travers les États-Unis en plus de nombreuses manifestations contre le racisme, qui seraient les plus importantes de l’histoire du pays en termes du nombre de participants. La plupart des manifestations ont été pacifiques, mais plusieurs émeutes ont engendré jusqu’à $2 milliards de dommages et résulté en la mort d’au moins 19 personnes.

Bien qu’il soit évident que l’agent Chauvin a fait preuve d’incompétence et de négligence, on peut aussi supposer de la pure malveillance et possiblement du racisme de sa part. Cependant, est-ce que cet événement est vraiment la preuve que la police américaine fait preuve de racisme?

Lire la suite »

Cette série d’article présente la pandémie sous quatre angles différents.

Partie 1 : L’échec des gouvernements.

Partie 2 : Les impacts économiques.

Partie 3 : La liberté individuelle en pandémie

Partie 4 : De l’hydroxychloroquine aux vaccins – la science malmenée.

Partie 4 : De l’hydroxychloroquine aux vaccins, la science malmenée.

Devant l’abysse que représente l’absence de traitement contre la COVID-19, les autorités gouvernementales se sont laissées séduire par le Remdesivir de la pharmaceutique américaine Gilead. Pourtant, malgré son coût exorbitant de US$2,340 pour un traitement de 5 jours, ce médicament n’apporte que très peu de bienfaits (voir ceci). Nos gouvernements ont probablement déjà gaspillé beaucoup trop d’argent à entreposer et administrer ce médicament.

Lire la suite »
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est pandemie0.jpg

Cette série d’article présente la pandémie sous quatre angles différents.

Partie 1 : L’échec des gouvernements.

Partie 2 : Les impacts économiques.

Partie 3 : La liberté individuelle en pandémie.

Partie 4 : De l’hydroxychloroquine aux vaccins – la science malmenée.

Partie 3 : La liberté individuelle en pandémie.

Vu son échec à contrer la pandémie, le gouvernement n’a eu d’autre choix que d’adopter des mesures sanitaires liberticides. Les cas les plus extrêmes sont certes survenus en Chine, où nous avons vu les autorités souder les portes d’immeubles résidentiels pour emprisonner les gens à l’intérieur. Il faut réaliser quand dans un système communiste, le tout vaut vraiment plus que la somme des parties…

Lire la suite »

Cette série d’article présente la pandémie sous quatre angles différents.

Partie 1 : L’échec des gouvernements.

Partie 2 : Les impacts économiques.

Partie 3 : La liberté individuelle en pandémie

Partie 4 : De l’hydroxychloroquine aux vaccins – la science malmenée.

Partie 2 : Les impacts économiques.

Devant son échec à se préparer adéquatement à la pandémie et à éviter le confinement, l’état n’a eu d’autre choix que d’aider les entreprises et les travailleurs impactés. Autrement, il aurait été très injuste que des gens fassent faillite et perdent leur patrimoine pour une crise qu’une ne durera que 18 mois et qui aurait pu être en grande partie évitée.

Lire la suite »

Cette série d’article présente la pandémie sous quatre angles différents.

Partie 1 : L’échec des gouvernements.

Partie 2 : Les impacts économiques.

Partie 3 : La liberté individuelle en pandémie

Partie 4 : De l’hydroxychloroquine aux vaccins – la science malmenée.

Partie 1 : L’échec des gouvernements.

Les gouvernements ont échoué lamentablement durant cette pandémie.

Lire la suite »

Je suis récemment tombé sur une entrevue d’Alex O’Connor (le Cosmic Skeptic) avec le Dr Michael Sandel, professeur de théorie gouvernementale à Harvard et auteur du livre « The Tyranny of Merit ».

La principale idée avancée par le livre est qu’étant donné que la majeure partie du succès dans la vie est attribuable à la chance, personne ne mérite vraiment son succès du point de vue moral.

Lire la suite »

Il faudrait de nombreuses lignes ne serait-ce que pour résumer la présidence de Donald Trump tellement elle a été riche en rebondissements ahurissants, incluant une destitution qui a échoué au Sénat, d’innombrables changements dans son cabinet et un flux incessant de tweets incendiaires et mensongers. Il est évident pour moi que Donald Trump a été un mauvais président pour les États-Unis et ce même avant que ne sévisse la pandémie de 2020.

Lire la suite »