Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Recommandations de lectures’ Category


L’an dernier, alors que la ministre canadienne des affaires étrangères, Chrystia Freeland, était en pleine négociation avec les États-Unis concernant l’ALENA, son homologue Allemand (Heiko Maas) lui donna un livre en cadeau, qui devint l’un de ses favoris. Il s’agit de « The Jungle Grows Back », par Robert Kagan.

Kagan est un historien et commentateur de politique étrangère qui collabore notamment avec le Washington Post et qui a été un conseiller pour plusieurs candidats Républicains à la présidence (dont John McCain), mais qui a supporté Hillary Clinton en 2016.

Selon Kagan, l’ordre mondial actuel, qui a engendré plus de 7 décennies de païx dans le monde (tel que décrit par Steven Pinker), ne fut pas le point culminant inévitable de l’évolution des civilizations humaines. Selon lui, il s’agit plutôt d’un concours de circonstances et les choses auraient pu tourner bien autrement.

(suite…)

Read Full Post »

« The Elusive Quest for Growth », William Easterly, 2001, 291 pages.

Même s’il était employé de la Banque Mondiale lorsqu’il a publié ce livre, cet économiste de Harvard ne se gêne pas pour fustiger les politiques de ce genre d’institution et déplorer leurs erreurs passées. Easterly a d’ailleurs fortement critiqué les Jeffrey Sachs de ce monde (surtout dans d’autres livres intitulés « The Idealist » et « The Tyranny of Experts ».

(suite…)

Read Full Post »

 

Dans ce petit livre très intéressant, le journaliste Joshua Keating décrit comment la carte du monde telle qu’elle est aujourd’hui est le produit d’une série d’accidents et de processus historiques qui auraient très bien pu aller dans une toute autre direction. J’en avais fait de même dans un article publié il y a quelques années.

(suite…)

Read Full Post »

Avant de lire ce livre de Bart Ehrman, si vous m’aviez demandé pourquoi le christianisme est devenu la religion dominante en Occident, je vous aurais répondu que c’est simplement parce que l’Empereur Romain Constantin s’est converti à cette religion en 312 et l’a imposée à cet empire car cette religion monothéiste favorisait davantage ses objectifs politiques que la multitude de religions païennes pratiquées auparavant, permettant notamment une plus grande cohésion sociétale.

La vraie histoire est beaucoup complexe que cela!

(suite…)

Read Full Post »

 

 

En mai dernier, je me suis rendu à la conférence Bernstein à New York, pour y entendre les PDGs des plus grandes entreprises américaines, tels que Jamie Dimon, PDG de JP Morgan. Durant l’un des lunchs, j’ai pu entendre un excellent discours de Scott Galloway, entrepreneur en série, professeur de marketing au Stern Business School de l’Université de New York et auteur du best-seller « The Four ».

Ce livre traite des quatre géants américains de la technologie que sont Apple, Google, Facebook et Amazon. Ce qu’il ne dit pas dans le livre, mais affirme publiquement est qu’il pense que le gouvernement devrait forcer le démantèlement de ces géants en plusieurs entités, comme ce fut fait pour la Standard Oil au début du 20e siècle. Selon lui, ces firmes ont trop de pouvoir, étouffent la concurrence et leur expansion a résulté d’une faille du marché.

(suite…)

Read Full Post »

« The Fatal Conceit: The Errors of Socialism », par F. A. Hayek.

F.A. Hayek a rédigé ce bouquin en 1988, juste avant l’effondrement du communisme en Europe, dans le but de fournir un argumentaire inébranlable contre le socialisme. Notez que comme Hayek était malade, ce serait un dénommé William Bartley qui en a rédigé une bonne partie.

(suite…)

Read Full Post »


Je ne m’attendais pas à grand-chose lorsque j’ai ouvert ce livre et j’ai été agréablement surpris de sa qualité. Ce n’est pas seulement un livre sur les dictateurs, mais plutôt un guide pour comprendre le pouvoir politique en général, même en démocratie. Les auteurs sont des chercheurs chevronnés, qui ont réussi à distiller des décennies de recherches et d’analyse en un court ouvrage de façon brillante, réaliste et…cynique.

Selon les auteurs, on peut mieux comprendre les agissements des dirigeants politiques en s’attardant à leurs motivations profondes. Ce qui motive les dirigeants à agir est de prendre le pouvoir politique, conserver ce pouvoir et contrôler les flux de revenus. Même en démocratie, leaders ne cherchent pas à améliorer la société ou à laisser une marque prestigieuse sur l’histoire. Tout ce qu’ils veulent est atteindre le pouvoir et le garder.

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »