Feeds:
Articles
Commentaires




Muufri1

 

Selon certaines personnes, la quantité de terres dévouées à l’agriculture pourrait chuter de 80% au cours des quelques prochaines décennies. Comment? En remplaçant les vaches par des produits synthétiques. Le produit le plus avancé à cet égard est le lait synthétique.

Lire la suite »


Festivals2

Vous êtes-vous déjà demandé comment un type tel que Gilbert Rozon, organisateur du Festival Juste pour Rire, qui est soit dit en passant un organisme à but non-lucratif (OBNL), peut-il être un multimillionnaire? L’homme figure d’ailleurs présentement parmi les « Dragons » de l’émission « Dans l’œil du dragon », où des hommes et femmes d’affaires ayant eu du succès évaluent des projets de démarrage d’entreprise sur le volet. Un petit texte fort intéressant de Pierre-Yves McSween nous fournit la réponse…

Lire la suite »

Purvin1


Vous l’aurez deviné, le titre de ce billet est sarcastique!

 

Comme mes lecteurs hors-Québec l’ignorent peut-être, au Québec, la vente d’alcool au détail est fortement règlementée et fait l’objet d’un quasi-monopole public. Les entreprises privées ne peuvent vendre que de la bière et des vins de table (sur lesquels le cépage ne doit pas être indiqué). Tout le reste ne peut être vendu que par la Société des Alcools du Québec (SAQ), qui verse un dividende d’environ $1 milliard par année au gouvernement provincial.

 

Ceci dit, le Québec n’est (en théorie) pas (encore) un monde orwellien, où un Big Brother omniscient contrôle nos moindre faits et gestes. Nous avons tout de même un semblant de liberté, nous permettant entre autres de fabriquer notre propre vin. Pour cela, les gens doivent acheter des moûts de raisin et de l’équipement auprès de fournisseurs tels que Purvin, une entreprise qui opère depuis 40 ans.

Lire la suite »

Monty

Comme l’expliquais si bien Dan Gardner dans son excellent livre « Risk », l’humain est aveugle aux probabilité, c’est-à-dire que nous avons beaucoup de difficulté à évaluer les événements incertains. Les humains utilisent des raccourcis mentaux et des « règles du pouce » pour prendre des décisions plus rapidement, même si cela mène souvent à commettre des erreurs.

 

Le paradoxe de Monty Hall est une énigme soulevée par le statisticien américain Steve Selvin en 1975. Monty Hall était l’animateur de la populaire émission « Let’s Make a Deal  », qui démarra aux États-Unis en 1963.

Lire la suite »

Polanyi

“The Great Transformation: The Political and Economic Origins of Our Time”, Karl Polanyi, 1944.

 

Tel que promis dans mon billet concernant le documentaire anti-capitaliste diffusé sur Arte, j’ai fait la lecture de l’aride ouvrage de l’économiste gauchiste Karl Polanyi. En fait, j’aurais pu m’arrêter après la préface de Joseph Stiglitz et l’introduction de Fred Bock, qui résument très bien l’argumentation de Polanyi. Le livre est beaucoup trop long et, comme l’avoue Stiglitz, a plutôt mal vieilli. Ayant été publié vers la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le livre reflète les traumatismes de Polanyi suite à la Grande Dépression et la grande guerre qui l’a suivie; l’argumentation est donc construite sur un ton pessimiste.

 

Lire la suite »

monetarism


Voici les paroles que prononça Ben Bernanke en novembre 2002, lors de l’anniversaire de Milton Friedman :

 

« Let me end my talk by abusing slightly my status as an official representative of the Federal Reserve. I would like to say to Milton and Anna [Schwartz, Friedman’s coauthor]: Regarding the Great Depression. You’re right, we did it. We’re very sorry. But thanks to you, we won’t do it again. »

Bernanke faisait référence au fait que selon Friedman & Schwartz, la Grande Dépression des années 1930s a été exacerbée par le manque de d‘intervention de la Federal Reserve à créer de la monnaie pour l’injecter dans l’économie.

 

Quelques années plus tard, suite à la crise financière de 2008, Bernanke est resté fidèle à ces paroles. Il allait orchestrer trois rondes d’assouplissement quantitatif (aka quantitative easing ou QE) qui allait injecter des centaines de milliards de nouvelle monnaie dans le système bancaire. Ces dernières années, plusieurs autres banque centrales du monde ont imité la Fed, incluant la Banque du Japon (en vertu du plan des Abenomics), la Banque d’Angleterre et la Banque Centrale Européenne (en mars 2015). La mise en place d’une telle stratégie montre à quel point le monétarisme est devenu le mode de pensée dominant des banques centrales du monde.

Lire la suite »


Flash-boys-jkt_1

Avez-vous entendu parlé du livre “Flash Boys” de Michael Lewis? Si vous travaillez dans l’industrie de la finance, c’est certainement le cas. Sinon, sachez qu’il a été en première place de la  New York Times Best Seller list pendant 4 semaines consécutives en 2014 et qu’il a causé pas mal de remous chez les régulateurs, incluant la puissante Securities & Exchanges Commission (SEC). Le livre, dont l’auteur a aussi publié « The Big Short » et « Moneyball », deux autres best-sellers récemment convertis en films, plonge dans l’univers des transactions à haute-fréquence (high-frequency trading ou HFT). Le HFT utilise des algorithmes informatiques pour générer un grand volume d’ordres boursiers à des vitesses très rapides. Cette industrie générerait des revenus de US$20 milliards par année aux États-Unis.

Lire la suite »