Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Économie’ Category

Venezuela

En 2009, j’avais analysé en profondeur la situation socio-économique du Venezuela et son évolution sous le règne d’Hugo Chavez (parties 1, 2, 3 et 4). Voici ce que j’écrivais en conclusion :

 

Au cours de sa présidence, Chavez a utilisé les revenus provenant du pétrole, lesquels ont explosé grâce à la hausse fulgurante du prix du pétrole, pour aider les plus démunis. C’était une stratégie plutôt simple et efficace pour prendre le pouvoir puisque au début de son premier mandat, environ 50% de la population du pays était considérée comme pauvre (ce chiffre est descendu à 31.5% au début de 2008).

 

Advenant une baisse du prix du pétrole ou de la production, il aurait à couper drastiquement dans les dépenses, à défaut de quoi il mettrait le pays dans une situation financière encore plus précaire.

 

Selon moi, c’est la production de PDVSA qui sonnera le glas de Chavez. Avec toute son ingérence dans l’industrie pétrolière du pays, la production de pétrole est en chute libre. Le prix du pétrole continuera certes d’augmenter au cours des 10 prochaines années, mais à un rythme moindre qu’au cours des 10 dernières années. S’il fallait que la production baisse plus vite que le prix monte, les revenus de l’État chuteront et Chavez devra couper dans le filet social. Les conséquences seront fatales pour le chavismo…

 

Présentement, le Venezuela est clairement sur les traces de Cuba; i.e. que Chavez est en train d’amener le pays, peu à peu, vers une dictature socialiste militaire-totalitaire.

 

Aujourd’hui, plus de 5 ans après la publication de ces articles, il s’avère malheureusement que j’ai eu raison sur plusieurs points.

(suite…)

Read Full Post »

Demandez aux gens quelle est selon eux la cause principale de la crise financière de 2008 et la plupart (surtout les gauchistes) vous répondront que c’est la dérèglementation des institutions financière qui a mené à une faille du marché.

 

Quand vous leur demandez ensuite quelle règlementation au juste est en cause, ils vous répondent alors bêtement que c’est l’abolition du Glass-Steagall Act en 1999, qui permettait aux banques de combiner leurs activités de marché des capitaux avec leurs activités bancaires au détail. La théorie veut que cette abolition permettait aux banques d’utiliser des dépôts bancaires de particulier pour spéculer sur les marchés financiers.

 

Pourtant, l’examen des faits montre que c’est de la foutaise!

(suite…)

Read Full Post »

shutterstock_money-faucet

 

 

Cet article est une mise à jour sur l’économie mondiale et sur l’évolution récente des politiques monétaires des banques centrales des quatre coins du monde.

Les anticipations de croissance du PIB mondial sont clairement en baisse. De +3.3% en 2014, le FMI s’attend à une accélération à +3.5% en 2015, alors qu’il y a à peine 6 mois, cette même entité anticipait +4.0% de croissance.

(suite…)

Read Full Post »

Pangea1

À chaque mois de décembre, le chef du conseil d’administration de la Banque CIBC, Charles Sirois, rencontre les actionnaires importants (dont fait partie la firme pour laquelle je travaille) pour discuter de l’avenir de la banque. La rencontre que j’ai eue avec lui en décembre 2014 fut la dernière puisqu’il cédera bientôt son poste à John Manley.

M. Sirois est un entrepreneur en série. Sa plus grande réalisation fut sans doute Telesystem, mais plus récemment, il y a quelques années, alors que nous tenions notre rencontre annuelle, il m’annonçait travailler sur un projet d’entreprise agricole. Il parcourait alors les campagnes du Québec à la recherche de terres à vendre et semblait bien excité par cette nouvelle aventure.

 

Durant la périodes des fêtes 2014, je suis tombé sur un reportage du Grand Journal de Radio-Canada au sujet de la spéculation d’investisseurs « privés » sur les terres agricoles du Québec. L’Union des Producteurs Agricoles (UPA) parle d’un « phénomène d’accaparement et de financiarisation des terres agricoles ».

(suite…)

Read Full Post »

mystery-of-capital

« The Mystery of Capital : Why Capitalism Triumphs in the West and fails Everywhere Else », par Hernando De Soto, 2000, 228 pages.

*Notez que les statistiques citées dans cet article datent de l’époque de publication du livre.

L’économiste péruvien Hernando De Soto s’est posé une question fort simple, mais combien intéressante : pourquoi certains pays sont riches alors que d’autres sont pauvres? Selon lui, la différence de richesse entre l’Occident et le reste du monde est bien trop grande pour être explicable que par les différences culturelles ou par un manque d’épargne. Même dans les pays les plus pauvres, les gens épargnent. En fait, la valeur de ces épargnes est estimée à un multiple de 40 fois toute l’aide étrangère reçue par ces pays depuis 1945. Et ces pays regorgent d’entrepreneurs créatifs et débrouillards.

Cependant, cette épargne est détenue sous forme non-productive : des maisons construites sur des terrains dont la propriété est mal définie ainsi que des entreprises non-incorporées et informelles, voire illégales. Ces actifs sont du « capital mort ».

Comme les droits de propriétés de ces actifs ne sont pas adéquatement documentés, ils ne peuvent être transformés en capital productif, par exemple faisant l’objet d’un prêt hypothécaire qui pourrait servir à investir dans une entreprise. En fait, le crédit hypothécaire est la plus grande source de capital pour démarrer une entreprise aux États-Unis.

(suite…)

Read Full Post »

Econ_deflation

« Une menace pernicieuse », commentait le magazine The Economist dans son édition du 25 octobre dernier (ici), en parlant de la déflation qui semble imminente dans certaines régions du monde. Le graphique 1 ci-bas montre que la plupart des pays affichent présentement un taux d’inflation inférieur à la fourchette cible de leur banque centrale. En Suède et en Israël, le territoire déflationniste a déjà été atteint, si bien que Riksbank a réduit son taux directeur à 0% le 28 octobre (ici).

Econ_deflation2

 

La peur bleue qu’ont les économistes « mainstream » de la déflation est incompréhensible pour le commun des mortels. Comment une augmentation du pouvoir d’achat occasionnée par une baisse des prix peut-elle être mauvaise? Ces économistes avancent plusieurs explications, que nous allons explorer plus en détails.

(suite…)

Read Full Post »

crude-oil-price-downwards

Comme le montre le graphique ci-bas, nous avons été témoin au cours des derniers mois d’une baisse significative du prix du pétrole, qui s’est accentuée en octobre 2014. Pour plusieurs, cela est la preuve que cette ressource est abondante et que les disciples contemporain de Malthus avaient tort de croire qu’on viendrait à en manquer dans un avenir rapproché. Je fais évidemment partie des détracteurs des malthusiens de ce monde et, par conséquent, je ne crois pas que le pétrole – ou plutôt l’épuisement des réserves – engendrera une catastrophe pour l’humanité. Ceci dit, je pense qu’il faille prendre le temps de mettre en contexte et d’analyser la chute récente du cours du pétrole de façon à mieux comprendre ce qu’il se passe…

 

Oil prices Oct 2014 (suite…)

Read Full Post »

Older Posts »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 136 autres abonnés