Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Économie’ Category

Ray Dalio

Ray Dalio est un homme d’affaires américain fondateur de la firme d’investissement Bridgewater Associates, qui emploie 1200 personnes et gère US$122 milliards d’actifs. Il est la 69e plus riche personne au monde selon Forbes et la 30e aux États-Unis.

 

Bridgewater est considérée comme la plus grosse et l’une des meilleures firmes de hedge funds au monde. Ses stratégies sont qualifiées de « global macro », c’est-à-dire qu’elle positionne ses investissements en fonction de ses prévisions de la conjoncture économique. Elle a été une pionnière dans l’utilisations des approches de « portable alpha » et de « risk parity».

La compagnie a commencé à sonner l’alarme dès le printemps 2007 en ce qui concerne les risques élevés reliés au levier financier dans l’économie. Les portefeuilles des clients de Bridgewater étaient bien positionnés pour faire face à la récession qui a suivi. Dalio a d’ailleurs été consulté par le Secrétaire au Trésor et la Maison Blanche. La newsletter de Bridgewater est notamment lue par Tim Geitner et Barack Obama.

On pourrait donc s’attendre à ce que Dalio soit quelqu’un qui comprenne bien le fonctionnement de l’économie, et c’est effectivement le cas. En 2013, il a mis en ligne une vidéo de 30 minutes intitulée How The Economic Machine Works. La vidéo est bien faîte et très instructive. Il y a cependant certains points avec lesquels je suis en désaccord.

(suite…)

Read Full Post »

Suisse9

Dans mon article de 2009 intitulé La Guerre et l’Inflation, j’expliquais qu’il y a 2 ingrédients essentiels pour qu’un pays devienne belligérant : 1) la présence d’un gros gouvernement central (puisque c’est le gouvernement central qui contrôle l’armée nationale) et 2) la possibilité de monétiser les dettes de guerre par la création de monnaie. J’ai d’ailleurs approfondi ce point dans mon article intitulé Les Grandes Guerres Collectivistes du 20e Siècle. Finalement, dans mon article Qu’est-ce qu’un pays?, j’expliquais qu’un pays dont la population est composée de plusieurs groupes ethniques est plus enclin à sombrer dans la guerre civile, en raison du caractère ethnocentrique inné de l’être humain. Plus le gouvernement central a de pouvoir, plus le risque de conflit interne est élevé, alors qu’un petit gouvernement décentralisé favorisera l’harmonie et la paix.

Il existe un pays qui démontre bien la véracité des idées susmentionnées : la Suisse!

(suite…)

Read Full Post »

20150314_BBP001_0L’argument socialiste typique est que la pauvreté persiste parce que les salaires sont trop bas simplement parce que les capitalistes veulent encore plus de profits. Les inégalités augmentent parce que les actionnaires en veulent toujours plus des travailleurs tout en payant moins…

(suite…)

Read Full Post »

Venezuela

En 2009, j’avais analysé en profondeur la situation socio-économique du Venezuela et son évolution sous le règne d’Hugo Chavez (parties 1, 2, 3 et 4). Voici ce que j’écrivais en conclusion :

 

Au cours de sa présidence, Chavez a utilisé les revenus provenant du pétrole, lesquels ont explosé grâce à la hausse fulgurante du prix du pétrole, pour aider les plus démunis. C’était une stratégie plutôt simple et efficace pour prendre le pouvoir puisque au début de son premier mandat, environ 50% de la population du pays était considérée comme pauvre (ce chiffre est descendu à 31.5% au début de 2008).

 

Advenant une baisse du prix du pétrole ou de la production, il aurait à couper drastiquement dans les dépenses, à défaut de quoi il mettrait le pays dans une situation financière encore plus précaire.

 

Selon moi, c’est la production de PDVSA qui sonnera le glas de Chavez. Avec toute son ingérence dans l’industrie pétrolière du pays, la production de pétrole est en chute libre. Le prix du pétrole continuera certes d’augmenter au cours des 10 prochaines années, mais à un rythme moindre qu’au cours des 10 dernières années. S’il fallait que la production baisse plus vite que le prix monte, les revenus de l’État chuteront et Chavez devra couper dans le filet social. Les conséquences seront fatales pour le chavismo…

 

Présentement, le Venezuela est clairement sur les traces de Cuba; i.e. que Chavez est en train d’amener le pays, peu à peu, vers une dictature socialiste militaire-totalitaire.

 

Aujourd’hui, plus de 5 ans après la publication de ces articles, il s’avère malheureusement que j’ai eu raison sur plusieurs points.

(suite…)

Read Full Post »

Demandez aux gens quelle est selon eux la cause principale de la crise financière de 2008 et la plupart (surtout les gauchistes) vous répondront que c’est la dérèglementation des institutions financière qui a mené à une faille du marché.

 

Quand vous leur demandez ensuite quelle règlementation au juste est en cause, ils vous répondent alors bêtement que c’est l’abolition du Glass-Steagall Act en 1999, qui permettait aux banques de combiner leurs activités de marché des capitaux avec leurs activités bancaires au détail. La théorie veut que cette abolition permettait aux banques d’utiliser des dépôts bancaires de particulier pour spéculer sur les marchés financiers.

 

Pourtant, l’examen des faits montre que c’est de la foutaise!

(suite…)

Read Full Post »

shutterstock_money-faucet

 

 

Cet article est une mise à jour sur l’économie mondiale et sur l’évolution récente des politiques monétaires des banques centrales des quatre coins du monde.

Les anticipations de croissance du PIB mondial sont clairement en baisse. De +3.3% en 2014, le FMI s’attend à une accélération à +3.5% en 2015, alors qu’il y a à peine 6 mois, cette même entité anticipait +4.0% de croissance.

(suite…)

Read Full Post »

Pangea1

À chaque mois de décembre, le chef du conseil d’administration de la Banque CIBC, Charles Sirois, rencontre les actionnaires importants (dont fait partie la firme pour laquelle je travaille) pour discuter de l’avenir de la banque. La rencontre que j’ai eue avec lui en décembre 2014 fut la dernière puisqu’il cédera bientôt son poste à John Manley.

M. Sirois est un entrepreneur en série. Sa plus grande réalisation fut sans doute Telesystem, mais plus récemment, il y a quelques années, alors que nous tenions notre rencontre annuelle, il m’annonçait travailler sur un projet d’entreprise agricole. Il parcourait alors les campagnes du Québec à la recherche de terres à vendre et semblait bien excité par cette nouvelle aventure.

 

Durant la périodes des fêtes 2014, je suis tombé sur un reportage du Grand Journal de Radio-Canada au sujet de la spéculation d’investisseurs « privés » sur les terres agricoles du Québec. L’Union des Producteurs Agricoles (UPA) parle d’un « phénomène d’accaparement et de financiarisation des terres agricoles ».

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 142 autres abonnés