Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘World Economic Forum’

Pourquoi le chômage augmente-t-il durant les récessions ?

Lorsqu’une bulle spéculative survient dans un secteur particulier de l’économie, comme ce fut le cas dans l’industrie de la construction résidentielle durant les années 2000s, les salaires et l’emploi augmentent énormément, étant dopés par l’expansion du crédit. Lorsque l’expansion de la bulle dure des années, beaucoup d’emplois peuvent être déplacés de diverses industries vers l’industrie sujette à la bulle. Les salaires et taux de placement élevés attirent la main d’oeuvre. Il est même possible qu’une industrie telle que la construction puisse motiver des étudiants en difficulté scolaire à décrocher pour joindre les rangs du marché du travail.

Lorsque la bulle éclate et que la demande s’écroule durant la récession, ces emplois n’ont plus leur raison d’être. On observe donc des mises à pied massives. La récession est un processus de réajustement et de nettoyage durant lequel les ressources sont réallouées dans l’économie pour s’adapter à la nouvelle structure de l’économie. Par exemple, ces travailleurs du secteur de la construction, devenus inutiles parce que la demande n’y est plus, doivent se trouver un nouvel emploi dans une autre industrie.

(suite…)

Read Full Post »

Le 8 September dernier, le Forum Économique Mondial a publié son rapport sur la compétitivité globale pour 133 pays.  Le classement comporte 110 indicateurs, alors qu’un total de 13,000 représentants du monde des affaires ont participé à l’étude. Des chiffres très intéressats en sont ressortis. Voici les faits saillants:

– La Suisse déloge les États-Unis au sommet du classement, alors que le Canada passe du 10e au 9e rang. Singapour,la Suède et le Danemark complètent le top5. La Chine passe du 30e au 29e rang, alors que le Venezuela continue sa descente et passe du 105e au 113e rang.

gcr09_chart_english

 – Protection des droits de propriété: Suisse #1, Canada #12, États-Unis #30.

– Moins de diversion des fonds publics et de corruption: Nouvelle-Zélande #1, Canada #19, États-Unis #28.

– Confiance envers les politiciens: Sinagpour #1, Canada #23, États-Unis #43.

– Indépendance du système judiciaire: Nouvelle-Zélande #1, Canada #11, États-Unis #26.

– Moins de favoritisme dans les décisions du gouvernement: Suède #1, Canada #15, États-Unis #48.

– Moins de gaspillage des fonds publics: Singapour #1, Canada #29, États-Unis #68.

– Moins de règlementation encombrante: Singapour #1, Canada #42, États-Unis #53.

– Transparence du gouvernement: Singapour #1, Canada #14, États-Unis #31.

– Éthique des entreprises: Nouvelle-Zélande #1, Canada #10, États-Unis #22.

– Efficacité des conseils d’administration: Suède #1, Canada #4, États-Unis #20.

– Moins de mortalité infantile: Hong Kong #1, Canada #26, États-Unis #36.

– Espérance de vie: Japon #1, Canada #7, États-Unis #30.

– Qualité de l’éducation: Singapour #1, Canada #5, États-Unis #22.

– Intensité de la compétition locale: Allemagne #1, Canada #24, États-Unis #5.

– Niveau de taxation: Qatar #1, Canada #75, États-Unis #67.

– Moins de barrière au commerce: Hong Kong #1, Canada #45, États-Unis #44.

– Moins de barrière aux flux de capitaux: Hong Kong #1, Canada #37, États-Unis #54.

– Protection des investisseurs: Nouvelle-Zélande #1, Canada #5, États-Unis #5.

– Santé financière des banques: Canada #1, États-Unis #108.

 En somme, il semble que bien que les États-Unis figurent bien mal par rapport à plusieurs autres pays relativement aux indicateurs de libéralisation de l’économie, leur degré d’avancement technologique, la flexibilité de leur marché du travail et l’esprit d’entrepreneurship qui y règne leur permet encore de se hisser parmis les pays les plus compétitifs.  Cependant, ces avantages se dégradent. Voici quelques commentaires concernant la perte de terrain de ce pays au classement:

« there is a much weaker assessment of the country’s financial markets, including the soundness of banks (…) there is also a strong sense that there has not been enough accountability among the country’s private institutions, and that accounting and auditing standards have not been up to scratch. (…) recent stimulus spending, while meant to head off an even more protracted recession, is increasing the debt burden that will be borne by future generations. »

Le Canada semble cependant avoir une économie plus libérale que les États-Unis, même si moins compétitive au total. Les champions de la libéralisation sont Singapour, Hong Kong, le Danemark, la Suisse et la Nouvelle-Zélande. D’ailleurs, la plupart de ces pays figurent très bien au classement total!

 

http://www.weforum.org/pdf/GCR09/GCR20092010fullreport.pdf

Read Full Post »