Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘libertariens’

Pour la gauche, un monde sans État-providence serait impensable car dans une telle société, les plus démunis seraient laissés pour contre. Que ferions-nous des paralysés, des invalides, des trisomiques, des vieillards terrassés par l’Alzheimer? Pour eux, le soutien du gouvernement est indispensable pour que ces individus ne soient pas un fardeau pour la société. À leur avis, la « solution libertarienne non-avouée » consiste à adopter une stratégie eugénique, c’est-à-dire à les laisser crever, ou encore à forcer leur famille à les prendre en charge à leurs frais. Et à ce qu’il paraît, cet argument est infaillible pour désarçonner les libertariens!

(suite…)

Read Full Post »

La gauche et les libertariens partagent beaucoup d’objectifs communs : vivre dans un monde où il y a moins de pauvreté, de chômage, de récessions, d’endettement, de guerres, de corruption et où l’environnement est sain (l’objectif de la gauche qui n’est pas partagé par les libertariens est la réduction des inégalités).

Cependant, les moyens favorisés pour atteindre ces objectifs sont fort différents de part et d’autre! La gauche préconise l’intervention de l’État alors que les libertariens préconisent la liberté. Cependant, plusieurs des politiques de la gauche apparaissent indéfendables lorsque l’on considère l’ensemble de leurs impacts sur la société. Ce texte comporte une multitude de liens vers des billets que j’ai publiés dans le passé; amusez-vous à les découvrir si ce n’est pas déjà fait!

(suite…)

Read Full Post »

Quel résultat ahurissant! Le NPD balaie le Québec et y retrouve maintenant 60% de ses députés élus, alors que le PCC fait des gains importants en Ontario lui permettant d’obtenir la majorité. Le PLC et le Bloc pratiquement rayés de la carte; Ignatieff perd son siège, tout comme Duceppe qui démissionne, son parti ne recueillant que 4 sièges. L’Ontario et la Colombie-Britannique sont dominées par le PCC avec une certaine présence NDP, alors que les Maritimes sont menées par le PCC avec une certaine présence du PLC. L’Alberta, la Saskatchewan et le Manitoba sont dominées par le PCC.

Cliquez sur les images pour les agrandir:

Le taux de participation a été plus élevé que prévu, à 61.4% comparativement à 58.8% en 2008. C’est tout de même le troisième plus bas de l’histoire.

(suite…)

Read Full Post »

Dans le cadre des élections fédérales canadiennes qui auront lieu bientôt, j’analyse les programmes des quatre principaux partis politiques. La partie 1 traitait du PLC. La partie 2 traitait du NPD. La partie 3 traitait du Bloc. La partie 4 traitait du PCC. La partie 5 en fait la conclusion.

Quel est l’enjeu de cette élection? Ne cherchez pas, il n’y en a aucun! Ce n’est qu’une tentative opportuniste de la part des parti gauchistes de s’approprier quelques sièges supplémentaires en promettant de dépenser l’argent des contribuables pour acheter les votes de certains groupes.

Le PLC et le NPD souhaitent tous deux dépenser des sommes importantes pour les soins à domicile et les aidants naturels ainsi que pour créer de nouvelles places en garderies et financer les études post-secondaires et préscolaires. Ces deux partis proposent de s’ingérer substantiellement dans les compétences provinciales, ce qui n’est pas souhaitable. Ils sont rejoints par le Bloc en ce qui a trait à l’augmentation du supplément de revenu garanti pour les aînés, l’éducation des autochtones, le logement abordable, l’équité salariale au fédéral, les rénovations éco-énergétiques, le financement d’énergies renouvelables, le système cap-and-trade pour les GES, l’augmentation de l’aide internationale et l’augmentation des impôts des entreprises.

Les politiques spécifiques au NPD sont l’augmentation des allocations familiales, un crédit d’impôt aux PMEs, la lutte aux intérêts sur cartes de crédit et aux frais bancaires, la prévention du crime, le financement du transport en commun ainsi que de diverses initiatives écologiques. Le NPD est de loin le parti le plus dépensier et n’atteindra certainement pas l’équilibre budgétaire, même en haussant les impôts.

Les fers de lance du Bloc sont l’aide aux agriculteurs, bûcherons et pêcheurs, les subventions aux entreprises (aéronautique), le financement des artistes et de la culture, l’aide aux anciens combattants, la voiture électrique, le biocarburant et le programme éco-auto ainsi qu’une surcharge d’impôt aux plus riches. Le Bloc et le NPD voudraient abolir le Sénat, alors que le Bloc, le NPD et le PCC voudraient verser $2.2 milliard au Québec pour l’harmonisation de sa taxe de vente.

Le Parti Conservateur quant à lui propose plutôt de réduire le fardeau fiscal des canadiens et de réduire graduellement les dépenses de l ‘État de $4 milliard en 4 ans, tout en respectant les compétences des provinces. Il propose aussi d’abolir le registre des armes à feu. C’est évidemment sur ce parti que s’arrête ma recommandation de vote, celui-ci ayant de loin le programme le plus viable pour le Canada.

(suite…)

Read Full Post »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 119 autres abonnés