Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘écologistes’

Il y a quelques semaines, je vous parlais d’un livre que j’ai lu récemment, lequel s’intitule Climate of Extremes et qui traite de la malhonnêteté intellectuelle qui règne dans le monde des écologistes au sujet des changements climatiques. C’est comme si les politiciens interventionnistes, les écologistes avides de subventions et les médias friants de sensationnalisme s’étaient tous mis d’accord pour laver le cerveau de la population à ce sujet, envoyant la démarche scientifique aux vidanges.

La chronique "Environnement" de Cyberpress est un bon exemple. Depuis quelques mois, cette chronique bombarde les lecteurs d’articles alarmistes (mais pauvres en données scientifiques) puisés dans les médias internationaux. Tous les articles que j’y ai lus allaient dans le même sens, aucun ne présentait de nuances. Comme si toute la communauté scientifique s’entendait sur les changements climatiques. Quel manque flagrant d’objectivité…

Par exemple, je suis tombé sur cet article aujourd’hui au sujet de l’impact de la hausse du niveau des océans sur les îles du Pacifique. L’article a été obtenu de France-Presse et ne présente aucun chiffre sur ce qui est avancé, soit que la hausse du niveau des océans sera plus élevé que prévu par le Giec (IPCC), ce qui aurait un impact considérable sur les habitants de ces îles. Le chercheur Patrick Nunn recommande d’ailleurs de déplacer ces populations ailleurs entre 2020 et 2050 parce qu’il prévoit une hausse de plus d’un mètre d’ici la fin du siècle. Il sollicite d’ailleurs de l’aide financière internationale à cet égard (évidemment!).

Plutôt que de nous alarmer inutilement et avant de sortir notre carnet de chèque pour nous déculpabiliser comme le voudrait M. Nunn, observons les vrais chiffres.

Tout d’abord, ce qu’il faut savoir est que le niveau des océans a toujours augmenté et ce depuis la fin de la dernière glaciation. La vrai question est de savoir si l’augmentation a été plus accentuée ces dernières années et, si c’est le cas, quelle différence ça fera.

Le graphique suivant résume bien les données qui sont disponibles présentement sur ce sujet et présente l’augmentation annuelle du niveau des océans provenant de trois sources différentes. Ce que les observations démontrent est que l’augmentation varie de façon cyclique autour d’une moyenne d’environ 1.8 mm/an. Comme l’indique l’observation satellite récente, nous sommes présentement dans le haut du cycle, en baisse vers la moyenne, et le cycle dans lequel nous sommes semble tout à fait normal.

Comme il reste environ 90 ans avant la fin du siècle, la prédiction de M. Nunn semble plutôt farfelue. Pour que les océans montent d’un mètre, il faudrait que l’augmentation soit de 11.1 mm/an d’ici la fin du siècle! Essayer donc de placer ce point dans le graphique, vous constaterez à quel point ce genre de déclaration n’est rien d’autre que de la désinformation pure et simple.

En fait, on tente de transformer une problématique locale de nature plutôt inévitable en un enjeu international. Comme si c’était de notre faute si le niveau des océans montait depuis 10,000 ans! Patrick Nunn travaille sur ce sujet depuis 24 ans aux frais des contribuables et il a très bien compris ce qu’il doit faire pour conserver son gagne-pain.

Source: World Climate Report.

Read Full Post »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 118 autres abonnés