Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘privatisation’ Category

         Wireless - antenna 

Au rayon des fiascos gouvernementaux récents, on ne peut passer à côté de l’interventionnisme du gouvernement fédéral conservateur sur le marché de la téléphonie sans-fil. La stratégie politique était simple : en favorisant la concurrence, on ferait baisser la facture de sans-fil des Canadiens et on créerait des emplois, ce qui mousserait la popularité du Parti Conservateur et serait une bonne manière de démontrer que le « libre-marché » est bon pour la population. Le problème est que pour arriver à ses fins, le gouvernement a adopté un comportement anti-capitaliste on-ne-peut plus éloigné de ce qu’est vraiment le libre-marché, avec un résultat médiocre. En fait, cette croisade pour faire baisser les prix des communications cellulaires est en train de tourner en véritable farce.

  (suite…)

Read Full Post »

Récemment, Paul Krugman soulignait sur son blogue que les coûts de Médicare et Médicaid étaient beaucoup plus bas que les coûts des assureurs privés (voir Ku & Broaddus 2008). Il est d’ailleurs bien documenté que les coûts d’administration des assureurs privés sont plus élevés aux États-Unis comparativement au Canada, où l’assurance-santé est dominée par le gouvernement (voir Woolhandler 2003). La raison est que les assureurs privés ont des coûts pour la souscription, la tarification et pour le marketing que les assureurs publics n’ont pas et aussi parce que les assureurs publics récoltent des économies d’échelle et ont un plus grand pouvoir de négociation avec les hôpitaux. Finalement, il ne faut pas oublier que les assureurs privés tentent de dégager une marge de profit.

 Pour Krugman et la gauche, ceci est une preuve accablante que parfois, le public fait mieux que le privé. Krugman écrivait d’ailleurs : “Here, the private sector does it worse.”

  (suite…)

Read Full Post »

Le cauchemard de Pétrolia

Pétrolia est une entreprise Québécoise fondée en 2002 par André Proulx et dont le siège social est à Rimouski en Gaspésie. Pour répondre à Pauline Marois et au maire de Gaspé, Pétrolia est détenue à 11.2% par la Caisse de Dépôts et Placements du Québec, à 10.4% par Ressources Québec (jadis Investissement Québec), à près de 7% par le fondateur André Proulx et sa famille (des Gaspésiens pure laine que je connais bien) et à 6.4% par Pilatus Energy (une entreprise Suisse). Par ailleurs, les fonds mutuels du Groupe Investors, une entreprise de Winnipeg dont le fonds d’actions québécoises est géré à Montréal par des québécois (que je connais bien aussi), détiennent une bonne position dans Pétrolia, lesquels fonds sont majoritairement détenus par des Canadiens et des Québécois qui épargnent pour leur retraite. On peut supposer que la majorité des autres actions sont détenues par des petits investisseurs Québécois. Ainsi, Pétrolia est une entreprise d’intérêts majoritairement québécois.

(suite…)

Read Full Post »

Selon Fredrik Segerfeldt, il y a environ 1.1 milliard de personnes qui n’ont pas accès à de l’eau potable à travers le monde. Cette pénurie causerait environ 12 millions de morts annuellement. Comme l’eau est essentielle à l’agriculture, les pénuries d’eau engendrent aussi des pénuries de nourriture, ce qui cause la malnutrition. Dans certaines régions du monde, des gens (souvent femmes et enfants) passent une bonne partie de leur journée à quérir et transporter de l’eau, marchant plusieurs kilomètres, ce qui les empêche de travailler et/ou d’aller à l’école. Souvent, les pauvres qui n’ont pas accès au réseau d’aqueduc achète leur eau de vendeurs informels itinérants et paient beaucoup plus cher. Par exemple, à Port-au-Prince, l’eau coûte environ $1 par mètre cube sur le réseau, alors que les vendeurs informels la vendent $10 par mètre cube.

Non seulement ils paient plus cher pour leur eau, mais en plus ils perdent de précieux revenus de travail à chaque jour à la transporter : un coût très élevé. Cette situation les enchaîne à un état de pauvreté récurrent. Donc, ces gens manquent d’eau parce qu’ils sont pauvres et sont pauvres parce qu’ils manquent d’eau : un véritable cercle vicieux.

(suite…)

Read Full Post »

Depuis 1969 et ce jusqu’en 2041, Hydro-Québec a accès à 31.8 TWh d’électricité de la centrale Upper Churchill Falls, au Labrador, au prix dérisoire de 0.27 cents le KWh. Présentement, le prix de « marché » de l’électricité dans le Nord-Est des Etats-Unis a varié autour de 4.5 cents le KWh, soit presque 17 fois plus, ce qui illustre bien à quel point le prix consenti à la Société d’État est dérisoire. D’ailleurs, environ 75% des profits d’Hydro-Québec proviennent de cet écart (voir ceci). Comment HQ a-t-elle pu obtenir une telle concession de Terre-Neuve? Parce qu’elle avait accès à la capacité de transmission et refusait que l’électricité transite à travers le Québec. HQ a donc utilisé ce « monopole » pour obtenir cette électricité à un prix ridicule, au détriment de Terre-Neuve.

Transportons-nous maintenant plus de 40 ans plus tard, Nalcor lance un projet d’expansion hydroélectrique dans la région : le Lower Churchill Project. Les nouvelles centrales de Muskrat Falls et de Gull Island auront une capacité totale de 3,074 MW et produiront 16.7 TWh par année à partir de 2017. Encore une fois, Nalcor a tenté de négocier une entente avec Hydro-Québec pour acheminer cette électricité vers les États-Unis en utilisant la capacité excédentaire du réseau de transmission d’HQ. Cela aurait permis à HQ d’obtenir des revenus de transmissions supplémentaire sans toutefois bénéficier des profits sur les exportations, mais notre chère Société d’État a refusé. Hydro-Québec veut que l’électricité lui soit vendue à un prix prédéterminé (et très bas), pour qu’elle puisse elle-même la vendre à profit aux Américains et aux Ontariens. C’est la fameuse philosophie « maîtres chez nous »…

(suite…)

Read Full Post »

 J’ai analysé le modèle Scandinave et plus précisément celui de la Suède dans des billets passés (ici et ici). Je prends ici le temps de m’attarder à celui de la Norvège, qui selon moi est mal compris des médias et des gauchistes qui en font la promotion.

La Norvège est un pays pétrolier, c’est d’ailleurs l’un des plus grands exportateurs du monde. Son PIB par habitant est comparable à celui de l’Alberta. Pour certains, l’Alberta dilapide ses ressources naturelles en dépensant les revenus immédiatement alors que la Norvège en met de côté pour les générations futures. Cela n’est pas tout à fait vrai; en fait cet argent servira à financer les retraites face à une population vieillissante.

(suite…)

Read Full Post »

Beaucoup de gens m’ont demandé ce que je pensais de la grève des étudiants, qui bat présentement son plein au Québec. Bien entendu, je me réjouis d’une politique qui applique le principe de l’utilisateur-payeur, mais encore une fois, il est bien possible que ces hausses de frais de scolarité ne feront que financer un système universitaire trop bureaucratisé et inefficace. Bref, on devra payer plus sans nécessairement avoir mieux.

(suite…)

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 121 autres abonnés