Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Environnement’ Category

Cacouna2

Je suis d’opinion que l’émission “Infoman” diffusée à Radio-Canada et animée par Jean-René Dufort est généralement informative et soulève des points que les journalistes de pacotille plus « traditionnels » ont manqué ou omis. Ceci dit, l’émission n’hésite pas à déformer la réalité pour faire un meilleur « show ». Après tout, ne laissons pas les faits entraver une bonne histoire…

 

Ce fut particulièrement le cas lors de l’émission diffusée le 16 octobre 2014, au sujet du projet Energy East de l’entreprise TransCanada. Les affirmations suivantes ont été avancées par Jean-René et ses collaborateurs, dont l’idiot-utile Steven Guilbault :

 

  1. TransCanada opérait sans permis lors de ses forages sismiques visant à déterminer le meilleur site de construction pour son terminal de Cacouna.
  2. Tout le pétrole à passer par l’oléoduc Energy East sera aussitôt exporté sur les marchés internationaux.
  3. L’oléoduc ne permettra pas au Québec de récolter des retombées économiques, ni de taxes, il ne fera qu’aider l’Alberta.
  4. Il n’ y a aucune raison de mettre le terminal à cet endroit.

(suite…)

Read Full Post »

4491665_7_3b14_laurent-fabius-jane-goodall-al-gore-bill-de_0d6c5eabff0a5ade2d05e871e05dff78

 

En marge du récent sommet de l’ONU (ici et ici), une marche de 300,000 personnes fut tenue dans les rues de New York pour inciter les gouvernements à agir davantage en ce qui concerne les changements climatiques. Ce genre de démonstration populaire est plutôt saugrenue dans le contexte de la « Pause » du réchauffement. Encore plus risible, des victimes de Sandy et Katrina étaient présentes dans la manifestations, comme si le réchauffement climatique avait quoi que ce soit à y voir. On protestait aussi contre la production de gaz de schiste, qui s’avère pourtant une manière efficace de réduire les émissions de GES à court terme.

(suite…)

Read Full Post »

 promised-land-poster

Il y a quelques jours, je me suis pris deux comprimés de Gravol et me suis enfin décidé à visionner le film « Promised Land » de Matt Damon, ne serait-ce que d’un point de vue informatif. Ce film relate les négociations entre les habitants d’une petite ville rurale de Pennsylvanie et les représentants d’une grande entreprise de forage de gaz naturel. L’ouvrage colporte un message anti-fracturation, dans la même veine que le film « Gasland », mais avec plus de budget et avec une facture de film Hollywoodien plutôt que documentariste. Le point commun avec « Gasland » est que c’est de la propagande mal ficelée et remplie de faussetés.

(suite…)

Read Full Post »

Les sept questions :

Premièrement, est-ce que la terre se réchauffe? La réponse est évidemment que oui, et ce depuis plusieurs millénaires. Cependant, cela n’est pas suffisant pour justifier une quelconque politique coercitive.

Deuxièmement, est-ce que la terre se réchauffe à un rythme alarmant et exponentiel? Malgré ce qu’affirme la propagande des médias pro-écolos, il ne semble pas que ce soit le cas. En fait, aucun réchauffement anormal n’a été observé depuis 1998.

(suite…)

Read Full Post »

Suite à son accession au pouvoir, l’actuel gouvernement a décrété la fermeture de la centrale nucléaire Gentilly-2, jugée trop onéreuse au coût de 10.5 cents/kWh et, tout récemment, pour les mêmes raisons, il a abandonné les projets d’achat d’énergie de six mini-centrales hydroélectriques à 8 cents/kWh (83 MW). Cependant, le PQ ne semble pas enclin à considérer l’abandon de l’appel d’offre de 700MW d’électricité éolienne prévu pour cette année, dont les coûts seront d’environ 11 cents/kWh.

Pourtant, en février dernier, la ministre Martine Ouellette semblait le remettre en question (ici), constatant que cet appel d’offre allait causer d’énormes pertes financières au gouvernement. Les chiffres sont pourtant éloquents : le Québec n’a pas besoin de cette électricité, le coût actuel de l’éolien est d’environ 9.7 cents/kWh (voir ceci) et le prix sur le marché américain est de 4.5 cent/kWh. Hydro-Québec perd présentement de l’argent sur son portefeuille éolien et les contrats sur les 700MW additionnels ne seront qu’une grosse pelletée d’argent de plus dans le foyer, d’autant plus que le méga-project hydroélectrique la Romaine arrivera en production dans quelques années.

  (suite…)

Read Full Post »

Le cauchemard de Pétrolia

Pétrolia est une entreprise Québécoise fondée en 2002 par André Proulx et dont le siège social est à Rimouski en Gaspésie. Pour répondre à Pauline Marois et au maire de Gaspé, Pétrolia est détenue à 11.2% par la Caisse de Dépôts et Placements du Québec, à 10.4% par Ressources Québec (jadis Investissement Québec), à près de 7% par le fondateur André Proulx et sa famille (des Gaspésiens pure laine que je connais bien) et à 6.4% par Pilatus Energy (une entreprise Suisse). Par ailleurs, les fonds mutuels du Groupe Investors, une entreprise de Winnipeg dont le fonds d’actions québécoises est géré à Montréal par des québécois (que je connais bien aussi), détiennent une bonne position dans Pétrolia, lesquels fonds sont majoritairement détenus par des Canadiens et des Québécois qui épargnent pour leur retraite. On peut supposer que la majorité des autres actions sont détenues par des petits investisseurs Québécois. Ainsi, Pétrolia est une entreprise d’intérêts majoritairement québécois.

(suite…)

Read Full Post »

Présentement, le prix international du pétrole tourne autour des $117/baril, mais le prix que nos producteurs de l’Ouest Canadien  reçoivent présentement est d’environ $30 sous ce prix. Pourquoi ? Parce que la production dans l’Ouest Canadien (sables bitumineux et « tight oil ») et dans le Dakota du Nord (Bakken) est en forte expansion, alors que la capacité des oléoducs existants est insuffisante. Les Canadiens en général, incluant les Québécois, sont perdants de cette situation. Cela nuit à la création d’emploi dans l’Ouest, car certains projets seront repoussés. Le gouvernement fédéral récolte moins de revenus de taxation. Nos placements dans les sociétés pétrolières exposées (à travers la Caisse de Dépôts notamment) ont subi une forte correction l’an passé (Canadian Natural Ressources, Baytex, Penn West, etc). En somme, le Québec ne devrait pas se réjouir de cette situation, au contraire.

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 123 autres abonnés