Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Économie’ Category

Pas d’inflation?

shutterstock_31503808

Après toute la création de monnaie orchestrée par les banques centrales ces dernières années, comment se fait-il qu’il n’y ait pas d’inflation? C’est le genre de question que lancent, en boutade, les économistes keynésiens à leurs rivaux autrichiens et monétaristes, sans se rendre compte que cela démontre leur ignorance.

(suite…)

Read Full Post »

Piketty

Depuis que sa traduction anglaise a été publiée en mars 2014, le livre « Capital in the twenty-first century » de l’économiste Français Thomas Piketty est vite devenu le livre le plus vendu sur Amazon. Néanmoins, après avoir lu un grand nombre de critiques, j’ai décidé de ne pas perdre mon temps à me taper cette brique de 577 pages. Voici un résumé de ces critiques.

(suite…)

Read Full Post »

20130323_FND002_0

De nos jours, le système bancaire mondial ne comprend plus que la moitié des actifs bancaires du monde; l’autre moitié fait partie de ce que l’on appelle de manière inappropriée le « shadow banking system ». Ces entités se sont fait une bien mauvaise réputation durant la crise financière et pour de bonnes raisons.

Durant les années précédant la crise financière de 2008, le terme shadow banking désignait des entités séparées des banques, mais qui obtenait leur financement des banques. Ainsi, bien que leurs actifs apparaissaient hors-bilan pour les banques traditionnelles, les shadow banks n’étaient rien d’autre qu’une extension des grandes banques leur permettant d’étirer l’élastique de la création de crédit encore plus. Ces entités constituaient des pools de prêts financés par des emprunts (comme du papier commercial) à très court terme acheté par des fonds de marché monétaire. Ces entreprises n’étaient que des châteaux de carte.

Suite à la crise, ces activités sont disparues et le shadow banking est maintenant bien éclairé, constituant une force très positive dans le système bancaire mondial. En fait, on pourrait même dire que le shadow banking contribue présentement à stabiliser le système et à le rendre moins vulnérable aux crises!

(suite…)

Read Full Post »

us-health-care-costs

Au cours des dernières décennies, les coûts des soins de santé aux États-Unis ont explosé, augmentant à un rythme nettement supérieur à l’inflation. De nos jours, les États-Unis dépensent le plus en soins de santé en pourcentage de leur PIB et par habitant que n’importe quel autre pays.

 

Cependant, depuis quelques temps, la tendance d’augmentation a commencé à se résorber, si bien que l’an passé, le Congressional Budget Office a significativement réduit ses prévisions quant aux dépenses gouvernementales associées à la santé à travers les programmes Medicare et Medicaid.

 

Quelles sont donc les raisons de ce ralentissement? Serait-ce les effets précoces de la réforme mise en place à travers le Affordable Care Act (aka Obamacare)?

(suite…)

Read Full Post »

 

772045-michael-roach-pdg-cgi

 

À tous les débuts d’année, alors que les grandes entreprises publient leur circulaire de la direction qui comprend toutes les informations concernant la rémunération des dirigeants, on nous relate dans les médias à quel point ceux-ci sont « excessivement » biens payés, et ça commence presque toujours par le Groupe CGI, simplement parce qu’ils sont parmi les premiers à publier leur circulaire vu leur année fiscale se terminant au 30 septembre, suivie des banques dont l’année fiscale se termine au 30 octobre. (Dans La Presse : 2009, 2010, 2011, 2013)

 

Le cas de CGI est particulièrement intéressant cette année car le PDG a vu son salaire grimper de +55% : quelle situation abusive! Encore un excès du « méchant capitalisme »? En fait, le PDG Michael Roach, comme presque tous les PDGs des grandes entreprises Canadiennes, est rémunéré essentiellement de trois manières.

(suite…)

Read Full Post »

Ça fait longtemps que je voulais écrire un article sur le concept de « revenu minimum de base ». Il y a quelque temps, je suis tombé sur un excellent article sur Contrepoints qui ne pourrait mieux résumer ma pensée sur le sujet. Je me contenterai donc de le recopier ici. Il a été initialement publié par Matt Zwolinski et traduit en français par Emmanuel Bourgerie.

Le sujet a été récemment amené dans les médias suite à la proposition en Suisse de donner à chaque citoyen 2.500 francs suisses (environ 2.000 euros) par mois. Récemment, Matthew Feeney a publié récemment une critique favorable à cette idée dans le magazine libertarien Reason. Voici donc l’article en question :

Five cent coins are pictured in the air in front of the Federal Palace during an event organised by the Committee for the initiative Grundeinkommen in Bern

 

(suite…)

Read Full Post »

CANADA TARSANDS ALBERTA

Suite à mon article de la semaine dernière sur le mal hollandais du Canada, je suis tombé sur ce billet publié sur le blog de l’Institut de Recherches et d’Informations Socio-Économiques (IRIS).

 

Tout d’abord, l’auteur avance les arguments simplistes et mal documentés voulant que le pétrole de l’Alberta détruit des emplois au Québec :

 

« En augmentant les exportations de pétrole, cela augmente la valeur du dollar, ce qui a un effet à la baisse sur la capacité du secteur manufacturier canadien à vendre sur les marchés extérieurs. C’est l’un des symptômes de ce que l’on nomme le mal hollandais. »

 

Nous avons vu dans mon billet de la semaine dernière que les données empiriques invalident ce genre d’affirmation. Mais il évoque aussi un mythe souvent colporté par la gauche québécoise (par exemple ici) voulant que les sables bitumineux albertains soient subventionnés par le gouvernement fédéral canadien. L’auteur indique une source qui nous amène vers un rapport du Bureau du Vérificateur Général du Canada. Ce rapport mentionne quelques chiffres intéressants.

(suite…)

Read Full Post »

loon

Avec la campagne électorale provinciale qui s’abat au Québec, la question de la souveraineté a refait surface, puisque l’élection d’un Parti Québécois majoritaire ferait augmenter les chances de la tenue d’un troisième référendum. L’un des arguments les plus importants contre la souveraineté est certainement le trou que cela créerait dans le budget du gouvernement Québécois. Présentement, le Québec reçoit environ $16 milliards du Fédéral (argent dépensé au Québec moins argent perçus en taxes au Québec par le Fédéral), dont $9 milliards en paiements de péréquation financés en majeure partie par l’Alberta.

 

En réponse à cet argument, la gauche (par exemple Thomas Mulcair, chef du NPD ici et ici, ou Darwin ici et ici) prétend que le Canada est « victime » de la maladie hollandaise, qui affecte négativement le Québec. On peut résumer cet argument par les trois affirmations suivantes :

 

1)      Les exportations de pétrole des sables bitumineux de l’Ouest Canadien ont engendré une forte appréciation du dollar Canadien.

2)      Cette appréciation du dollar a décimé le secteur manufacturier de l’Est du Canada, surtout du Québec, en minant sa compétitivité sur les marchés internationaux.

3)      Conséquemment, si on inclut les coûts associés à la pollution et l’impact de la devise, le développement du pétrole de l ‘Ouest est une mauvaise chose pour le Québec. La péréquation n’est qu’une compensation partielle de ces effets négatifs.

 

La « maladie hollandaise » se manifeste lorsqu’une augmentation des exportations de ressources naturelles mène à une appréciation de la devise, ce qui résulte en une désindustrialisation du secteur manufacturier. J’ai consulté environ une quinzaine d’études qui ont analysé cette question, à savoir si le Canada souffre du syndrome hollandais; certaines d’entre elles sont listées au bas de cet article. J’ai aussi déniché quelques données intéressantes sur la question. Voici les résultats de mes recherches.

(suite…)

Read Full Post »

growth inequality
Une
étude publiée en février 2014 par le FMI (Ostry, Berg, Tsangarides ou OBT 2014) fait jaser depuis quelques semaines puisqu’elle vise à démontrer que les inégalités nettes de revenus ont un effet négatif sur la croissance économique, mais pas la redistribution jusqu’à un certain seuil.

 

Leur hypothèse est que les inégalités élevées engendrent de l’instabilité politique qui nuit au climat d’investissement, et que la précarité des pauvres (mauvaise santé et éducation) les rend  indisponibles comme main d’oeuvre aux entreprises, et les empêche d’obtenir le capital pour démarrer une petite entreprise. Ces effets pervers auraient un impact négatif sur la croissance économique à moyen terme.

  (suite…)

Read Full Post »

China_economy

Pour l’économiste Michael Pettis, l’économie de la Chine affiche présentement un débalancement économique significatif et insoutenable.

 

Le débalancement fondamental de l’économie chinoise est la faible part de la consommation dans le PIB. Ce débalancement résulte de politiques visant à maintenir les taux d’intérêt artificiellement bas, surtout sur les dépôts, ce qui résulte en une subvention aux grandes entreprises emprunteuses aux frais des ménages. Face à des revenus d’épargne moins élevés, les ménages doivent épargner davantage, ce qui finance les emprunts des entreprises qui investissent. Finalement, les ménages font face à des prix d’importations élevés en raison de la devise sous-évaluée, ce qui agit comme une subvention aux entreprises exportatrices. Le résultat net est que l’investissement est surreprésenté dans le PIB, tout comme le surplus de la balance commerciale, et ce aux dépends de la consommation des ménages.

  (suite…)

Read Full Post »

Older Posts »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 113 autres abonnés