Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 7 octobre 2009

Je prend une courte pause de mon dossier sur le pic pétrolier, dont les parties 3 et 4 seront publiées jeudi et vendredi, pour vous parler de cet article paru dans The Independent qui a fait beaucoup de remous hier.

“Gulf Arabs are planning – along with China, Russia, Japan and France – to end dollar dealings for oil, moving instead to a basket of currencies including the Japanese yen and Chinese yuan, the euro, gold and a new, unified currency planned for nations in the Gulf Co-operation Council, including Saudi Arabia, Abu Dhabi, Kuwait and Qatar.  Secret meetings have already been held by finance ministers and central bank governors in Russia, China, Japan and Brazil to work on the scheme, which will mean that oil will no longer be priced in dollars.”

Comme vous en avez sûrement entendu parlé depuis des mois, les déficits du gouvernement américain atteindront des niveaux records au cours des 5 prochaines années. L’endettement engendré par ces déficits sera monstrueux et ces obligations devront être remboursées éventuellement. Pour ce faire, croyez-vous que le gouvernement américain réduira ses dépenses pour rétablir l’équilibre budgétaire? Rien de moins sûr. Croyez-vous qu’il augmentera les impôts? Fort probable, mais ce ne sera pas suffisant. Comment le gouvernement fera-t-il alors pour payer ses dettes aux pays étrangers? De la même façon qu’il l’a toujours fait: en imprimant de l’argent.

L’inflation est en fait une perte du pouvoir d’achat de la monnaie. Ainsi, après une période d’inflation, le pouvoir d’achat de la monnaie qui sert à rembourser une dette a diminué, ce qui signifie que la dette vaut moins cher en dollars constants. C’est la façon la plus subtile et hypocrite que peut utiliser un gouvernement pour financer ses dépenses.

Mais n’allez pas croire que les pays étrangers sont stupides et qu’ils vont se laisser manger la laine sur le dos ainsi. Car si la valeur du dollar US s’effrite en raison de la création de monnaie, il en est de même pour la valeur des réserves en dollar US des pays étrangers. Et les dirigeants de ces pays ont bien compris ce petit manège. La meilleure façon de s’en prémunir est donc d’utiliser autre chose comme réserves…ce qui serait catastrophique pour le dollar US et l’économie américaine.

Si vous croyez que la déroute du dollar US va se poursuivre et que vous voulez en profiter en tant qu’investisseur, l’une des bonnes façons serait d’acheter de l’or. D’ailleurs, le prix de l’or a dépassé $1,042 hier. Vous pouvez l’acheter de façon physique (voir comment), ou investir dans une fiducie comme Central Gold Trust (GTU.UN sur le TSX), mais je pense que ces deux méthodes sont inefficaces. Vous paierai une prime et beaucoup trop de frais.

La meilleure méthode selon moi serait d’acheter un fonds négocié en bourse comme le Comex Gold Trust (IGT sur le TSX). Vous ne paierai aucune prime et les frais sont minimes. Mais comme le prix de l’or est en dollars américains, il serait préférable de couvrir votre position en vendant le dollar US à découvert à l’aide d’un contrat à terme. Comme le gouvernement canadien sera vraisemblablement moins inflationniste que le gouvernement américain dans les prochaines années, il y a fort à parier que le huard continuera de s’apprécier face au dollar. Vos gains sur l’or seraient donc annulés par vos pertes sur le taux de change CAD/USD.

Question de faire un lien avec mon dossier sur le pétrole, voici un graphique plutôt intéressant montrant la quantité d’or nécessaire (en onces) pour acheter un baril de pétrole au cours des 20 dernières années. Vous pouvez y constater que 1) le pic de 2008 n’est pas tellement plus haut que ceux de 2005 et 2000, 2) le prix du pétrole est présentement bas même s’il a rebondi de son creux, 3) même si la série est plutôt volatile et relativement stationnaire, on peut observer une nette tendance à la hausse qui devrait se poursuivre une fois la reprise économique enclenchée.

oil_in_gold

Read Full Post »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 118 autres abonnés