Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 8 septembre 2009

Dans l’hebdomadaire Les Affaires de la semaine dernière, un article rapportait les résultats d’un sondage fort intéressant (page 10) mené auprès d’intervenants du système de santé québécois. Ce sondage a été mené au cours d’une conférence de deux jours consacrée au rôle de l’État dans la prestation des soins de santé réunissant environ 200 médecins, infirmières et administrateurs à la fin du mois d’août dernier.

Or, 83% des répondants croient que les fournisseurs de soins devraient être rémunérés au rendement, comme en Grande-Bretagne. D’autre part, 69% estiment qu’il faut un régime mixte (public et privé) d’ici cinq ans pour mieux soigner les patients, alors que 65% pensent que les institutions publiques ne sont "aucunement efficaces" dans l’intégration des innovations médicales et technologiques. De plus, 74% croient que le système public n’est pas efficace dans la sauvegarde de la qualité des soins. Finalement, 86% sont convaincus que le manque d’efficacité est en partie dû à de mauvaises communications entre les fournisseurs.

"Un monopole d’État n’incite pas à innover, car nous n’avons pas de concurrence et d’incitatif à la performance", Dr Arthur Porter, directeur général du Centre Universitaire de Santé McGill.

S’il y a des gens que l’on devrait écouter, ce sont bien ceux qui sont sur le terrain. Le statu quo n’est plus une option et les intervenants du système nous montrent les pistes de solutions. Est-ce que quelqu’un aura la volonté d’agir?

Read Full Post »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 118 autres abonnés