Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 1 septembre 2009

 Je suis tombé hier sur un excellent billet de Chris Edwards, du Cato Institute sur l’écart salarial entre les fonctionnaires du gouvernement fédéral américain et les employés du secteur privé. La mesure utilisée est simplement la masse salariale totale divisée par le nomre d’employés. Cet écart continue de s’élargir, notamment en raison de la récession (voir le tableau au bas de ce billet).

Évidemment, la mesure utilisée n’est pas parfaite. Il aurait fallu comparer les salaires d’emplois similaires pour avoir l’heure juste. Il se peut que le gouvernement Fédéral ait simplement une plus grande proportion d’employés hautement qualifiés qu’avant. Il n’en demeure pas moins que l’écart a augmenté d’environ 100% depuis 2000! Il serait surprenant que la composition de la main d’oeuvre du gouvernement ait à ce point changé en 8 ans. Cet écart est d’autant plus scandaleux que ces employés ont de généreux avantages sociaux et une sécurité d’emploi à l’abri des récessions.

Quel avantage le gouvernement tirerait-il à user de plus de fermeté dans les négociations salariales? Le gouvernement ne recherche pas le profit, donc il se fiche de minimiser les coûts et de stimuler la productivité. D’ailleurs, s’il leur tenait tête, ses fonctionnaires se retourneraient contre lui. Comme les fonctionnaires représentent beaucoup de voteurs, les politiciens ne veulent surtout pas se les mettre à dos.

L’entrepreneur privé de son côté doit faire face à la récession et au risque de faillite. Sa survie financière dépend de sa capacité à faire plus avec moins et à minimiser les coûts. L’endettement que génère les pertes demeurera la responsabilité de l’entreprise; il ne pourra la pelleter en avant à une future génération. Ses revenus dépendent de sa compétitivité et de la qualité des biens et/ou services qu’il offre; il n’a pas le pouvoir magique de taxation assuré par le monopole de la violence.

 J’aurais bien aimé vous dire que l’augmentation de cet écart est attribuable au fait que l’État a rationalisé sa main d’oeuvre et conservé les fonctionnaires ayant les compétences les plus élevées; mais ce n’est pas le cas. Le gouvernement Fédéral américain est en gargantuesque expansion, financée avec l’argent volé aux contribuables.

ISS_0828

http://www.cato-at-liberty.org/2009/08/24/federal-pay-continues-rapid-ascent/

Read Full Post »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 127 autres abonnés